" Le gauchisme pacifiste expliqué à mes petits-enfants " par Pierre Guelff 

Pierre Guelff

Pierre Guelff fait le plaisir et l'honneur de citer l'Union pacifiste dans son ouvrage, ainsi que l’émission Si Vis Pacem sur radio libertaire et le livre Merci Cabu ! Mais ce n'est pas pour cette raison que je souhaite le présenter ici. C'est surtout parce que " Le gauchisme pacifiste expliqué à mes petits-enfants " reste une œuvre utile pour transmettre aux jeunes générations une vie exemplaire d'engagement humaniste.

Pierre Guelff a été ouvrier en usine en 1968, coopérant technique pour le gouvernement algérien en 1969, objecteur de conscience en 1973, enseignant technique et chef d’atelier à l’Institut des Arts et Métiers de Bruxelles, dans les années 1980, lorsqu'il habite dans le même quartier bruxellois que l'actrice Yolande Moreau. Ses enfants vont dans la même petite école communale que ceux de la grande artiste encore débutante. Aujourd'hui, Pierre Guelff est écrivain, journaliste, chroniqueur et producteur de télévision à la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone) et à TV5 monde. Son site http://www.pierreguelff.info , très bien fait, présente ses nombreux livres, plusieurs dizaines, et ses multiples chroniques radio et télévision à écouter ou à voir.

Comment ne pas être tout à fait d'accord avec Pierre Guelff quand il écrit : « Le gauchisme c'est aussi la désobéissance civile, l'anarchie pacifiste, la non-violence, la fraternité universelle, l'objection de conscience... à l'instar des paysans du Larzac, des Mères et Grands-Mères de la place de Mai à Buenos Aires, des Révolutions fleuries, du Printemps arabe, de la Révolution des filles, des Victor Hugo, Léon Tolstoï, Albert Camus, Georges Brassens, Cabu... »

Comment ne pas partager aussi l'opinion de Yolande Moreau rapportée par Pierre Guelff : « On vit une drôle d'époque. On est déçu par les idéologies de gauche. Certains saluent le franc-parler du président Macron, mais c'est un franc-parler méprisant à l'égard des petites gens. Il est loin d'être humain ! » Et Pierre Guelff poursuit : « Il existe une réelle alternative au gouvernement élu. C'est l'autogouvernement ou l'anarchie, ou encore la gestion de ses propres affaires, sans se reposer sur une autorité extérieure. L'anarchie a très mauvaise réputation, mais, en réalité, c'est une façon très sensée et saine d'organiser les choses parce qu'il s'agit de mettre l'accent sur les solutions locales. »

En lisant " Le gauchisme pacifiste expliqué à mes petits-enfants " vous découvrirez un belge qui est resté comme il l'écrit « un soixante-huitard dans l'âme ». Il a participé aux manifestations organisées en Belgique par l'IRG. En 1976, il a marché pour la non-violence et la démilitarisation de Metz à Verdun, avec Théodore Monod, René Dumont, Bernard Clavel, Cavanna et Cabu. Il n'oublie pas Hem Day, Léo Campion, Louis Lecoin, Lanza del Vasto, Angela Davis. En 2018, lors de la visite à Bruxelles du président Donald Trump, il n'a pas hésité à brandir, une fois de plus, dans la foule, le symbole du fusil brisé.

Ce livre est utile pour garder une mémoire vivante de l'engagement qui nous tient à cœur. Pour l'obtenir il suffit de le commander à : www.publier-un-livre.com et d’entrer « Pierre Guelff ».

 

Pierre Guelff, " Le gauchisme pacifiste expliqué à mes petits-enfants", Le livre en papier. 7 € + frais d'envoi.