14 février 2008

SARKONNERIES 51

SARKONNERIES 51 14 février 2008 “ Sarkosy, basta cosi” ( Sarkosy, ça suffit comme ça!) Dit en italien, cette expression que l’on entendra peut-être un jour dans la bouche de l’Italienne que vous savez, était inscrite sur une pancarte dans la manifestation pour la défense du service public de la radio et de la télévision. Pour la première fois depuis l’éclatement de l’ORTF en 1974, tous les syndicats étaient d’accord pour une journée de grêve et de manifestation. Pas de programme à la radio mais de la bonne musique. Des... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 07:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2008

SARKONNERIES 50

SARKONNERIES 50 13 février 2008 J’ai écouté le journal télévisé de RFO Guyane pour savoir ce que le petit Nicolas avait dit dans ce pays très particulier, terre de bagne, aujourd’hui encore terre de violence. De mémoire: “ La Guyane c’est la France. Ceux qui s’attaquent à la Guyane s’attaquent à la France. Nous allons les corriger” Le petit Nicolas parlaient des orpailleurs clandestins qui cherchent de l’or dans la forêt de Guyane et qui se cachent. Toutes les interventions de l’armée ou de la gendarmerie françaises n’ont... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2008

WALLES KOTRA

WALLES KOTRA 13 février 2008 J’ai vu hier soir à la SCAM le beau film de Walles Kotra et Gilles Dagneau TJIBAOU, LE PARDON. Ce film avait été choisi par Marcel Trillat, dans le cadre d’une carte blanche offerte à ce journaliste de la télévision publique. Sans avoir jamais visité la Nouvelle Calédonie et sans connaître le peuple kanak, Marcel Trillat nous a dit qu’il avait pleuré en voyant ce film et qu’il s’était cru sur une autre planète. Il a souligné aussi la profonde civilisation de ce peuple capable de résoudre des... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 16:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 février 2008

SARKONNERIES 49

SARKONNERIES 49 12 février 2008 On n’avait pas assez du père, voilà que le fils s’y colle aussi! Le fils du petit Nicolas, déjà célèbre avec son vélomoteur volé et retrouvé par une action exceptionnelle de la police avec analyse ADN, vient de s’illustrer dans la pauvre ville de Neuilly sur Seine, en limogeant l’envoyé spécial de son papa pour les élections municipales. C’est du grand guignol! Les médias en oublient tout ce qui se passe en France et dans le monde. Qui sera le prochain candidat du président dans sa bonne... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2008

MARQUENTERRE

MARQUENTERRE 12 février 2008 Retour d’un beau séjour dans la Marquenterre avec un soleil radieux et une température de printemps. Bon hôtel et bon restaurant de la Terrasse à Fort-Mahon, bon restaurant à l’auberge de la Dune de Le Crotoy, belle ballade dans le parc du Marquenterre, très bien tenu, découvertes des villes de Le Touquet et Saint-Valéry sur Somme. Une seule grosse déception: la ville de Berck. Un habitat lamentable le long de la plage. Je croyais que seule la Côte d’Azur avait été défigurée par des... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2008

SARKONNERIES 48

SARKONNERIES 48 9 janvier 2008 Le “plan Marshall” pour les banlieues du petit Nicolas a été présenté hier dans le décor somptueux des salons de la République, en présence d’un millier de banlieusards ébahis devant autant de richesses. Mais ils ont vite déchanté quand ils ont fait le compte des moyens mis à la disposition de ce plan: 0 euros. Qui paiera les 4000 policiers supplémentaires, les heures de cours complémentaires dans les écoles, les personnes qui s’occuperont de l’emploi? En dehors des recettes anciennes qui... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2008

SARKONNERIES 47

SARKONNERIES 47 7 février 2008 Au moins 150 morts et un millier de blessés, tel est le triste bilan du bras de fer entre le président du Tchad Idriss Déby et le petit Nicolas. L’armée française laisse arriver les rebelles dans Djaména, les regarde faire des victimes civiles dans la population tchadienne et menacer d’Idriss Déby. Ce dernier refuse de céder mais doit accepter les conditions dictées par la puissance postcoloniale: déploiement de forces militaires européennes, essentiellement françaises, à la frontière du Tchad... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 20:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2008

JEAN MAURIAC

JEAN MAURIAC 31 Janvier 2008 Cher Monsieur Jean Mauriac, Je vous remercie bien sincèrement de m’avoir offert votre livre LE GÉNÉRAL ET LE JOURNALISTE, avec une dédicace qui m’a beaucoup touché. Je suis très heureux et très honoré d’avoir, bien modestement, participé à l’enrichissement de l’épisode historique “ La traversée du Pacifique”, qui éclaire la personnalité du général de Gaulle. Votre récit, précis et rigoureux des faits historiques, émaillé d’anecdotes personnelles souvent amusantes, modifie l’image... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2008

THIERACHE

THIERACHE 22 janvier 2008 C’est avec grand plaisir que j’ai assisté à l’inauguration de la buanderie-piscine du familistère de Godin à Guise dans l’Aisne. La restauration de ce lieu industriel et social est très bien faite. Le résultat est à la hauteur des investissements et il faut espérer, qu’une fois fini, ce palais social deviendra un point de rencontre international de réflexion sur nos sociétés. Les personnes qui s’en occupent ont les capacités de le faire vivre dans ce sens: Frédéric Panni, mais aussi M. Patte, Mme... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2008

SARKONNERIES 46

SARKONNERIES 46 23 janvier 2008 Même Juppé, maire de Bordeaux, mais aussi ministre éphémère de Sarko, se méfie du petit Nicolas en baisse dans les sondages. Non Sarko 1er n’est pas venu à Bordeaux pour le soutenir, les élections municipales ne sont pas politiques contrairement à ce qu’avait affirmait le petit Nicolas deux jours avant. Les maires UMP commencent à prendre la mesure du mécontentement des citoyens 9 mois seulement après l’élection de leur candidat et ils prennent leur distance. Il est fort probable que ce... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 09:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]