03 avril 2008

SARKONNERIES 62

SARKONNERIES 62 3 avril 2008 AFGHANISTAN: Je viens d’entendre ce matin sur RFI un reportage sur les instructeurs militaires français de l’armée afghane chargée de lutter contre les talibans. L’instructeur français expliquait qu’il était présent pour “coacher” l’instructeur afghan qu’il avait lui-même formé pour la “ contre-insurrection”. Il devait “superviser” l’entraînement. Entraînement qui consiste en quoi? C’est l’instructeur afghan qui lache le morceau: “ s’introduire dans les maisons, trouver le terroriste et le... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2008

SARKONNERIES 61

SARKONNERIES 61 1 avril 2008 Arche de Zoë, OGM et soldats en Afghanistan, j’ai du retard pour les sarkonneries. 1- Alors les 6 victimes de l’Arche de Zoë, après avoir été condamnées à mort au Tchad, sont libres au bout de 6 mois de prison par le fait du prince! Qui va croire à cette comédie? Combien va coûter au contribuable français et au peuple tchadien cette rivalité entre le petit Nicolas et le président Idriss Déby? Il y a eu déjà des dizaines de morts au Tchad. Avec les armes livrées et les soldats envoyés il y en... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2008

PHILIPPE CLAUDEL MERCI

PHILIPPE CLAUDEL ,MERCI 31 mars 2008 Je viens de voir le premier film de Philippe Claudel: IL Y A LONGTEMPS QUE JE T’AIME. Film plein d’émotion, bien mis en scène, bien joué, avec une très belle histoire. Je connaissais l’écrivain et je suis heureux qu’un cinéaste de cette qualité soit né. L’histoire est dans l’air du temps, à contre courant de l’ambiance sarkosienne. Cette femme qui sort de prison, qui a été rejetée par tout le monde, y compris par sa famille, est en réalité une femme exceptionnelle. Le scénario... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2008

HONGRIE 2008

HONGRIE 2008 29 mars 2008 Nous rentrons, ma femme et moi, d’un court voyage en Hongrie. Pays historiquement, humainement et artistiquement passionnant. Nous avons eu la chance d’être à Budapest le jour de la fête nationale, le 15 mars, anniversaire de l’insurrection de 1848. Ce jour-là, pas de défilé militaire comme pour notre fête nationale du 14 juillet confisquée par l’armée. Comme c’est une révolte qui a été initiée par les étudiants, les Hongrois ont fait de leur fête nationale une fête pour les enfants. Le pont des... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 07:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mars 2008

MAI 68

MAI 68 29 mars 2008 Je ne sais pas si c’est le petit Nicolas qui, avec ses déclarations ridicules sur Mai 68, a encouragé l’édition, mais on voit sortir une quantité incroyable de livres, de revues et de journaux sur ce thème. C’est, en effet, le 40ème anniversaire, mais je ne me souviens pas d’avoir autant entendu parler de Mai 68 pour les autres anniversaires. Alors pour moi, qui étais témoin et un peu acteur de ce mouvement à Paris, cette profusion de commémorations ne me semble pas du tout dans l’esprit de Mai 68. ... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 07:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2008

SARKONNERIES 60

SARKONNERIES 60 14 mars 2008 Où est le président de la rupture? Une nouvelle fois le petit Nicolas se comporte comme son prédécesseur en ce qui concerne par exemple l’euthanasie. Chantal Sébire fait la une des médias en ce moment. Cette dame, atteinte d’une maladie incurable qui la défigure et qui la fait beaucoup souffrir, demande au président de la république une dérogation à la loi pour que son médecin, en accord avec ses enfants, l’aide à mourir. L’association pour le droit à mourir dans la dignité ( ADMD), avec son... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 06:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2008

SARKONNERIES 59

SARKONNERIES 59 11 mars 2008 “ Ceux qui appellent, de façon scandaleuse, à la destruction d’Israël, trouveront toujours la France face à eux pour leur barrer la route”: signé le petit Nicolas à l’occasion de la visite de Shimon Peres. Depuis quelques jours le président était muet. Le premier tour des éléctions municipales passé, sans trop de casse pour lui, il repointe son nez pour essayer d’influencer le deuxième tour. Pourquoi ne pas soutenir Israël, pays officiellement invité par le salon du livre et dénoncé par des... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 08:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2008

DANY BOON, MERCI

DANY BOON MERCI 1 mars 2008 BIENVENUE CHEZ LES CH’TIS, un film écrit, réalisé et interprété par Dany Boon: bravo, bravo et encore bravo. Dany Boon a évité tous les pièges du film fait pour un comique. Son film est à 3 niveaux: - une belle histoire, bien interprétée pour commencer - une mise en lumière de tous les préjugés, non seulement sur les étrangers mais aussi sur les gens que l’on croit connaître - une interrogation de chaque spectateur sur les clichés qu’il transporte encore en lui, même s’il fait des efforts pour... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2008

MARCEL AMONT

MARCEL AMONT 1 mars 2008 J’avais vu Marcel Amont, aujourd’hui âgé de plus de 80 ans, dans une émission de variété où il parlait de sa veillesse. J’avais été impressioné par sa vitalité, son humour, sa philosophie de la vie. Aujourd’hui je lis dans le dernier numéro de l’Union Pacifiste un bel article sur lui, résumé d’une émission de Radio Libertaire: “Si vis pacem”, animée par René Burget et Gérard Durand. Et là je découvre, avec grand plaisir, que ce chanteur comique est un pacifiste. Il parle de son père béarnais: “... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2008

SARKONNERIES 58

SARKONNERIES 58 29 février 2008 Quelle mouche a piqué le petit Nicolas? En visite commerciale en Afrique du Sud ( vente de centales nucléaires prévue), il annonce que l’armée française n’a pas vocation à rester en Afrique. Et qui va défendre les intérêts de Bouygues, Bolloré, Suez et consorts, les copains du petit Nicolas? En 1981, François Mitterand, sous la pression des opposants africains aux chefs d’Etat défendus par la France, avait essayé, en nommant Jean-Pierre Cot, au Ministère de la Coopération, de changer la... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]