GILETS JAUNES ACTE 17

10 mars 2019

 On lâche rien.

 

8028018_7be6a08a-4254-11e9-a64b-19f40d2db551-1_1000x625

Ce matin les journalistes prennent plaisir à annoncer la baisse du nombre des manifestants fourni par le ministère de l’intérieur.

Mais les images fournies par les réseaux sociaux montrent encore la motivation des gilets jaunes qui se sont rassemblés dans plusieurs villes de province et à Paris sur les Champs Elysées.

Les femmes étaient très nombreuses, derrière des banderoles portant des slogans féministes. Elles ont participé à l’occupation des Champs Elysées.

Les cortèges joyeux et pacifiques se sont encore heurtés à des forces de l’ordre violentes. Le gouvernement français, pour la première fois de son histoire, a été condamné par l’ONU pour le non respect des droits de l’homme dans le maintien de l’ordre face aux gilets jaunes.

Capture d’écran 2019-03-10 à 06

De façon honteuse, des journalistes et des membres du gouvernement qui n’ont aucune connaissance de l’histoire ont accusé la présidente du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU,  Michelle Bachelet, de s’attaquer à tort à la France.

2011-09-05_163512_michel2

Michelle Bachelet, ancienne présidente socialiste du Chili a connu la dictature de Pinochet et a été torturée dans ses prisons. Elle sait de quoi elle parle quand elle désigne la répression. La situation en France n’a rien à voir avec la situation du Chili sous Pinochet mais les méthodes du gouvernement français en perdition sont condamnables.

Une fois de plus ce sont les femmes qui donnent des leçons de citoyenneté et qui doivent être écoutées.