18 février 2017

MARIE ET GILBERT NICOLAS

Marie et Gilbert Nicolas   Quand Pedro m’a appris que notre ami Gilbert Nicolas avait été blessé par la police, je lui ai téléphoné pour prendre de ses nouvelles. Avec son sens de l’humour Gilbert m’a dit qu’il avait perdu deux dents et qu’il ne les avait pas retrouvées. Il m’a envoyé le lendemain un courrier avec des coupures de presse et ce mot : « La semaine dernière a été bien chargée du lundi 26 janvier 10 heures au samedi 4 février 20 heures… (mais) On ne lâche rien ! On ne lâchera rien ! »... [Lire la suite]
Posté par bbernard à 16:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]