Quelle chance pour les marchands d'armes français! 

Une belle petite guerre en Irak et le commerce va pourvoir reprendre!

Si la France ne réussit pas toujours à vendre ses avions de guerre à des pays en paix elle ne manque pas une occasion de fourguer son matériel militaire quand des combattants lui font le plaisir de s'affronter.

Irak: la France va livrer des «armes sophistiquées» aux Kurdes

 Nous apprend RFI ce matin.

Sans rien demander au peuple français, mais après une bonne préparation médiatique, notre " capitaine de pédalo" décide de " sauver le peuple irakien". 

On a presque envie de crier: " Au, secours Chirac!". Heureusement que les socialistes n'étaient plus au pouvoir au moment de la seconde guerre d'Irak! Ils nous auraient entraînés, comme à leur habitude, dans un conflit désastreux.

Aujourd'hui la situation devient catastrophique. Dans les pays en guerre, la France ajoute de la guerre à la guerre. D'autres pays sont plus raisonnables comme nous l'apprend le Figaro: 

Certains pays, comme l'Allemagne et la Suède, ont rappelé leur principe de ne pas autoriser les exportations d'armes dans des zones de conflit. Plusieurs gouvernements doivent aussi obtenir le feu vert de leur Parlement avant de s'engager dans des opérations de nature militaire.

Mais la propagande en France suffit au " capitaine de pédalo" pour justifier son attitude guerrière:

L'Elysée met en avant « la situation catastrophique à laquelle doit faire face la population dans la région du Kurdistan irakien », qui « nécessite la poursuite et l'amplification de la mobilisation de la communauté internationale ».

Mais quand il s'agit d'aider réellement les personnes en danger en les accueillant sur notre sol, le discours change:

Irak : la France a reçu « plusieurs centaines de demandes » d'asile, selon Cazeneuve ministre de l'Intérieur.

M. Cazeneuve a cependant déclaré que la volonté de la France est d'abord de permettre que les minorités puissent continuer à vivre en Irak, « d'où le déploiement d'initiatives humanitaires (...) et diplomatiques » dans la région. « Si nous organisions le départ de toutes les minorités, ce serait une manière de dire que l'Etat islamique en Irak et au Levant est chez lui là où il fait la guerre et engage ces persécutions », a souligné le ministre. 

Si toutes les personnes en danger sont vraiment protégées et mises à l'abri dans des pays en paix comment faire de belles images pour justifier les ventes d'armes?

Le cynisme du gouvernement français est honteux.