CHASSEUR TUEUR
9 décembre 2006

   Lecture intéressante dans Nice Matin du 6 décembre 2006.
   Sous le titre: “Chasse, Accident dans le Var: le même geste mortel vingt ans après”, on peut lire:
   “ Ici a été abattu, le 17 novembre 1985, Frédéric, 14 ans, à coups de chevrotine”.
   A l’entrée du chemin départemental de Pignans qu’empruntent les chasseurs pour leurs battues, s’élève une stèle en mémoire de Frédéric Montanaro, tué de trois coups de chevrotine, il y a plus de 20 ans, alors qu’il jouait tranquillement dans le vallon.
   L’auteur des coups de feu, 41 ans à l’époque, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 5 années de retrait de permis de chasse. ( Pour un meurtre... c’est beaucoup!, c’est moi qui rajoute).          Depuis plus personne n’avait entendu parler de lui... jusqu’au 25 novembre dernier où un retraité de la gendarmerie ( pourtant un connaisseur en matière d’arme!, c’est moi qui rajoute), a été tué lors d’une battue au sanglier à Besse-sur-Issole.
   Soupçonné “ d’homicide involontaire”, Raymond Hugues, 62 ans, a été mis en examen à Draguignan et écroué.
   ( Tuer un gendarme, même retraité, ça coûte plus cher qu’un enfant! c’est moi qui rajoute)
   Pour les parents de Frédéric, installés à Toulon, c’est la stupeur: “ J’ignorais qu’il s’agissait du même homme, responsable de la mort de mon fils. Vingt ans après, tout remonte à la surface. C’est impensable, une chose pareille...”
   Les chasseurs bénéficient-ils d’un droit de tuer tout être vivant? On peut le croire quand on lit un article pareil.
   Quand on pense que l’administration pénitentiaire laissent mourir en prison des criminels vieux ou malades, devenus complètement inoffensifs et qu’elle n’a pas de place pour garder à l’ombre des tueurs professionnels, il y a de quoi s’inquiéter.
   Je suis bien sûr contre la chasse loisir et pour une interdiction totale de cette pratique dangeureuse pour toute la population.
   Il existe une association qui lutte contre la chasse. Elle s’appelle ROC. Le président était Théodore Monot.
   Je vais aller voir sur internet ce qu’elle dit.
   Mais les chasseurs sont des électeurs et aucun hommes ou femme politique ne se hasarde à les provoquer.
   Les tueurs ont encore de beaux trophées à accrocher à leur tableau!