François Lefort

26 août 2005

Un ami m'a envoyé le livre de François Lefort: ON NE PIÉTINE PAS LES ÉTOILES. Je ne connaissais pas ce médecin-prêtre qui vient d'être lourdement condamné pour pédophilie. J'ai compris maintenant pourquoi les autorités françaises ont tout fait pour arrêter les agissements de ce médecin qui a fait de nombreuses missions humanitaires, dans les pires conditions, pour la Fondation de France et pour Médecins du Monde, en Mauritanie, au Libéria, au Zaîre et surtout au Rwanda. Ils en sait trop sur les agissements des militaires et des vendeurs d'armes français et américains. Il en sait trop sur les responsabilités des politiques français et américains dans la zone des grands lacs. Il a été un témoin privilégié et a même recueilli de nombreux témoignages pour crime de guerre. Il a vu les mercenaires serbes, recrutés par l'intermédiaire de la France pour aider les soldats de Mobutu, massacrer les populations rwandaises qui essayaient de fuir les zones de combat.
Antimilitariste, prêtre du diocèse d'Alger en faveur de l'indépendance algérienne, cette personnalité qui n'écoute que son courage et son coeur pour défendre les plus faibles est une personne qui dérange. Balladur voulait lui donner la légion d'honneur.
Aujourd'hui que la justice française le condamne je n'ai pas entendu beaucoup de voix pour le défendre ou, du moins, les médias français qui le mettaient en vedette quand il sauvait une fillette qui allait être jetée encore vivante dans une fosse commune, n'ont pas parlé des soutiens de cet homme exceptionnel.
Nous ne pouvons pas juger à la place de la justice car nous n'avons pas tous les éléments. Mais cette affaire semble tomber au bon moment pour essayer de faire taire un homme qui en sait beaucoup.
Espérons qu'il pourra continuer à s'exprimer, que sa vie ne sera pas en danger en prison et que la vérité sera connue un jour. Ce ne sera pas la première fois que la justice se trompe.