24 juillet 2005

ATTENTATS TOUJOURS ET ENCORE

Cette fois c’est l’Egypte qui est touchée et ce n’est pas la première fois. Les stations balnéaires du Sinaï, essentiellement destinées au tourisme occidental et pourtant sous haute protection policière, sont la cible d’attaques très bien préparées. Une touriste française qui prenait l’avion pour Charm Al Cheik après les attentats disait fataliste : " Je vais souvent en Egypte. Je me sentais en sécurité parce que les touristes sont bien encadrés et bien protégés. " C’est justement parce que les touristes sont entourés de militaires que la situation est dangeureuse.Surtout en Egypte.

............................................................

Après la lecture du livre de Gilles Perrault : " Henri Curiel, citoyen du tiers monde ", on comprend mieux ce qui se passe en Egypte. Surexploitée par les Anglais au temps de la colonisation et à l’époque du roi Farouk, l’Egypte a été une position stratégique à cause du canal de Suez. Tout mouvement de rébellion des paysans pauvres a été réprimé très durement, les prisons ont toujours été pleines et la torture a toujours été pratiquée à grande échelle. Né en 1914 en Egypte, Henri Curiel, dénonce cette situation lorsqu’il est étudiant. Il est expulsé par le roi Farouk et se réfugie en France d’où il continuera à militer dans les mouvements d’opposition à l’oppresion. Il sera assassiné à Paris en 1978 après avoir aidé aussi les Algériens, les Sud-Africains de l’ANC, les Chiliens qui luttent contre Pinochet. C’est à travers l’histoire de son parcours que l’on comprend le rôle qu’a toujours joué l’Egypte, sauf à l’époque de Nasser, au service des puissances occidentales, pour contrôler la région.

...........................................................

Je n’ai fait qu’une escale maritime à Alexandrie dans les années soixante et je n’ai jamais eu l’occasion de visiter ce pays fabuleux par son histoire ancienne, mais ce que j’ai entendu et lu sur la misère du peuple égyptien ne fait comprendre pourquoi les mouvements de révolte violents et suicidaires se développent avec autant de facilité. Aujourd’hui les prisons égyptiennes sont pleines, la chasse aux opposants se pratique quotidiennement avec une brutalité féroce, la pauvreté s’étend et ce n’est pas le tourisme, souvent géré par des sociétés étrangères, qui va enrichir le peuple. Alors les " terroristes professionnels " recrutent facilement dans ce vivier.

.....................................................

Avec l’extension de la misère, le monde devient de plus en plus dangereux. Plusieurs pays où l’on pouvait encore circuler sans risque il y a quelques années, sont devenus dangereux : les pays africains mais aussi les pays du Moyen Orient et même les pays de l’Est de l’Europe. Il y faudra inclure bientôt de nombreux pays de l’Europe riche comme l’Espagne et l’Angleterre pour l’instant. On a confirmation en effet, aujourd’hui, que l’homme abattu dans la métro londonien hier par les services de police qui lui ont logé cinq balles dans la tête, était un Brésilien qui n’avait rien à voir avec les attentats. Alors il sera de plus en plus dangereux de circuler dans nos sociétés policées, au milieu de personnes en armes, prêtes à tuer pour un oui ou pour un non. Le retour à la terre va trouver une nouvelle justification.