17 juillet 2005

ATTENTATS TOUJOURS ET ENCORE

70 morts d’un coup et plusieurs dizaines de blessés ce matin en Irak. Alors ça fait la une du journal télévisé de midi et peut-être de ce soir. Mais ce n’est pas sûr ! Il y a des attentats tous les jours en Irak alors l’intérêt s’émousse. Au début de la guerre, il y a deux ans, on parlait de tous les attentats et même de tous les morts américains. Aujourd’hui il faut plusieurs dizaines de morts pour que l’actualité s’y intéresse. Et on a perdu le compte des soldats américains morts. C’était pourtant les chiffres qui intéressaient le plus les Occidentaux.

...............................................................

La banalisation de la violence et des victimes est dangereuse. Même pour cette guerre " préventive " des Américains, qui a connu une opposition de beaucoup de monde, plus de monde que pour aucune autre guerre, la résignation commence à s’installer. Bush et son armée continuent à opprimer, emprisonner, tuer des innocents, et le monde s’y habitue. Et pourtant ce sont des millions de gens qui sont descendus dans la rue pour crier leur réprobation, ce sont plusieurs chefs d’état qui ont refusé de suivre, même Chirac !, mais les conséquences de cette guerre continuent à être désastreuses et à entraîner des perturbations dans le monde entier, sans que les opposants obtiennent des résultats. Peut-être les Espagnols, mais à quel prix !

.............................................................

On continue à gaspiller les richesses naturelles de la planète. Ceux qui gaspillent le plus veulent continuer à le faire sans entrave et ils sont prêts pour cela à mettre le monde à feu et à sang. Que faut-il faire pour les raisonner ? Nous connaissons des Américains et des Anglais très conscients des responsabilités de leurs pays. Comment les aider pour faire entendre raison à leurs gouvernements ? Bush est réélu sans difficulté, Blair est réélu confortablement. Comment leurs peuples peuvent-ils se laisser manipuler de la sorte ? En jouant sur la peur ils peuvent abuser leurs électeurs mais espérons que ça ne durera pas trop longtemps parce que la situation empire.

.............................................................

Plusieurs associations, à travers le monde, luttent pour changer la situation. Il faut les soutenir.